Tour-charente-a-la-voile-bandeau

Saint-Martin-de-Ré, capitale de l’île de Ré

Capitale historique, économique et administrative de l’Île de Ré, Saint-Martin-de-Ré est un village riche de son histoire et au charme incomparable. Ce bourg, qui s’est développé depuis le Moyen Age autour d’un noyau urbain peuplé d’artisans, de commerçants et de négociants qui exportent du vin, du sel et importent céréales et bois, est au centre de convoitises diverses surtout à partir du XVIIe siècle. Combats pendant les Guerres de Religions puis siège de 1627 par les troupes anglaises du duc de Buckingham mène Vauban à concevoir un gigantesque camp retranché pour toute la population de l’île en cas de débarquement ennemi entre 1681 et 1685. Une citadelle spacieuse est érigée ainsi qu’une vaste enceinte urbaine percée de deux portes tout en aménageant le port et le front de mer.

Suit une période de prospérité au XVIIIème siècle ou furent construites de belles demeures bourgeoises, dans des rues sinueuses et étroites, à l’abri du vent. De 1871 à 1938, la citadelle devient le lieu de rassemblement des bagnards avant leur acheminement vers la Nouvelle-Calédonie et surtout la Guyane.

Aujourd’hui lieu de visite incontournable au riche passé historique la commune s’organise autour d’un intra-muros qui se développe autour de son port de plaisance, des nombreux restaurants, terrasses et bistrots et de ses artères commerçantes piétonnes et d’un extramuros plus contemporain disposant de toutes les infrastructures et services nécessaires à la vie permanente sur ce territoire préservé.


Saint-Martin de Ré © Bernard COLLIN

© Bernard COLLIN


Port des Campani